Publié dans coaching, Conseils Photo, Photo, Photo Project

Les Photos de Noël

1.- PREPARER LE MATERIEL:

Je pense vous l’avoir déjà dit, mais je vais le redire: toujours préparer son matériel, prévoir et faire une liste de tout ce qui va être nécessaire:

Bien charger la batterie, et si possible en avoir une de rechange

Vérifier la carte mémoire, en avoir une de rechange

tom-pumford-ZRPaHOI9dc8-unsplash
Photo by Tom Pumford

nettoyer l’objectif, quelle que soit l’appareil photo que nous allons utiliser

james-pond-jnL0gfo_5Rg-unsplash
Photo by James Pond

Ne pas oublier le pied, c’est toujours utile

Pareil pour le chargeur, ne pas l’oublier.

jakob-owens-EXf5DjXytZE-unsplash
Photo by Jakob Owens

2.- FAIRE LA LISTE DES PHOTOS QUE L’ON VEUX:

plush-design-studio-4YytUXyMHs8-unsplash

Pour n’en oublier aucune:

Arbre de Noël:

arun-kuchibhotla-cRfWUqkr0-s-unsplash
Photo by Arun Kuchibhotla

crèche,

ben-white-eeFMC1UG_k8-unsplash
Photo by Ben White

enfants,

thandy-yung-eH2RrGhde80-unsplash
Photo by Thandy Yung

animaux,

jakob-owens-mpnqu9o4b9w-unsplash
Photo by Jakob Owens

table,

todd-trapani-qn4FA_v7ZDc-unsplash
Photo by Todd Trapani

décorations,

todd-trapani-hlhpAWdFGTk-unsplash
Photo by Todd Trapani

Photos de groupe, photos de détails….

Pour le photos des personnes et les photos de groupe, il exige des applis a charger sur
nos Smartphones/Iphones pour nous guider sur les poses a prendre. ex: Posing App

Ne pas oublier les règles de base: ne jamais faire poser de face ni en ligne droite, mais
plutôt chercher les courbes et des décalages, pour donner de la profondeur et dynamisme à votre photo.

 

3.- ETUDIER L’ENVIRONNEMENT:

Maintenant que notre matériel est prêt, et que nous savons les photos que nous voulons
avoir, il est important d’étudier l’environnement dans lequel nous nous trouvons, pour ne pas avoir a prendre des photos un peu n’importe comment.

Les points fort à Noël, sont bien sûr, l’arbre de Noël avec ses lumières, la table joliment décorée….

sweta-meininger-NzQknDofRpc-unsplash
Photo by Sweta Meininger

Rappelons nous que c’est Noël, et que nous voulons avoir des beaux souvenirs, donc Noël doit rester le sujet central de nos photos, tout en trouvant dans chacune d’elles un point d’intérêt particulier.

Il est aussi très important de vérifier que nous avons suffisamment de lumière. Avec un reflex on peut parer au problème en réglant l’ISO, ainsi que sur certaines compact.

 

Si votre caméra ne vous permet pas ce réglage, pensez a ajouter des poins de lumières au moment de la prise des photos. Et si cela n’est toujours pas possible, ne stressez pas, et ne lâchez pas non plus l’affaire, le point de lumière peut toujours être corrigé en postproduction.

4.- CHERCHER LE POINT D’INTERET:

Souvenez vous que je vous ai déjà dit que l’un des secrets de la composition photographique est la simplicité. Essayons de chercher un unique centre d’intérêt à chaque photo que nous allons faire, pour éviter des photos fouillis qui puissent distraire.

josh-harrison-jY_fTS7ZE98-unsplash
Photo by Sweta Meininger

Certes cela peut paraitre compliqué en ces dates, où il y a tellement d’éléments ensemble: les lumières, les couleurs, les accessoires de Noël, les décorations, les tenues des personnes, etc.

C’est pour cela quel est important de concentrer chaque photo à un seul élément en particulier, comme je vous disais sur le point antérieur.

Et après avoir fait ta photo, regarde-la, pour voir vers où se dirige naturellement ton attention, et si cela correspond à ce que von vouliez au départ.

5.- JOUER AVEC L’OUVERTURE DU DIAPHRAGME:

Ceci est directement lié au point antérieur.  Su tu veux isoler un point d’intérêt sur ta photo, pour que toute l’attention soit centrée sur ce point, tu peux ouvrir ton diaphragme pour l’isoler en réduisant la profondeur de champ.

6.- FAIRE DES PHOTOS EN BOKEH

Vous avez deja vu des superbes photos avec plein de points lumineux en forme de coeurs ou étoiles autour du sujet centrale de la photo?

Ceci vient d’une technique japonaise qui consiste a décentrer tout ce qui n’est pas notre sujet principal,et nous pouvons obtenir ces superbes effet avec un petit peu de bricolage, et pour cela il nous faut:

une focale fixe
une feuille cartonnée noire
un cuter
un élastique
du scotch pour plus de sécurité

Ceci dit, sur Amazon pour une vingtaine d’Euros vous pouvez avoir des kits de bokeh déjà tout prêts

Sur la feuille cartonnée noire vous prenez la forme de votre objectif, vous la découpez en faisant une étoile et avec le cutter vous faites au milieu la forme que vous voulez, et vous le fixez sur votre objectif à l’aide de l’élastique.

Ensuite, mettez vous en mode manuel, désactivez le focus automatique, ouvrez lediaphragme au maximum et amusez vous a rendre des photos féeriques!!!!

rodolfo-marques-4D160Ilvm2k-unsplash

7.- NE PAS OUBLIER LA BALANCE DES BLANCS:

Avec toutes le lumières et les couleurs de Noël il est possible que cela perturbe le senseur automatique de ton appareil photo, il est donc important de ne pas oublier de faire la balance des blancs, au moins en automatique, pour ne pas perturber la température des couleurs.

8.- ET LES PORTRAITS:

A Noël, le plus important, ne l’oublions pas, c’est la famille et les amis.   Donc n’oublions pas qu’ils doivent être les protagonistes de nos photos de Noël. Profitons pour prendre des photos de ceux que nous aimons, des enfants, des animaux

jasmin-schuler-PUTVh0Z_qNQ-unsplash
Photo by Jasmin Schuler

9.- LES PHOTOS DE GROUPE:

Ce sont les photos à ne surtout pas oublier. Essayez de les faire en début de soirée, que tout le mon est frais, la table est bien mise. Mais que cela ne vous empêche pas de faire des photos rigolotes et amusantes tout au long de la soirée.

Pour les fotos de groupe il est important que toutes les personnes soient bien prises et bien définies, en privilégiant le plan américain et les plans larges.

mitchell-orr---LyFIjXoFY-unsplash

Et ne vous oubliez pas: la plupart des appareils ont un retardateur, donc le pied est important pour le programmer et faire partie du groupe.

10.- SE SERVIR DU FLASH:

En intérieur, malgré qu’on allume toutes les lumières, on va constater que très souvent on manque de lumière et nous avons des photos fades.

Cela peut se régler de plusieurs manières:

en post-production avec des logiciels de retouches qui nous permettent d’augmenter l’illumination

en augmentant l’ISO. Mais ceci a ses limites car si on augmente trop l’ISO, on risque d’avoir des photos avec beaucoup de bruit.

images

L’autre solution est d’utiliser le flash, en prenant certaines précautions pour ne pas perdre la magie du moment. Un flash frontal en plus de laisser des barres de lumières sur les visages, et a laisser le fond peu illuminés.

La solution pour cela est d’utiliser un diffuseur a poser sur le flash intégré. Ou d’utiliser le flash manuellement, et le faire rebondir contre les murs.

11.- PROFITER POUR FAIRE DES MACRO:

Noël est une période de l’année non seulement festive, mais aussi pleine de petits détails: les boules de Noël, les personnages de la crèche, les lumières de couleurs…. la meilleure manière de capter tout ça est la photo macro.  Si vous avez un objectif macro, ou la fonction macro sur votre appareil, amusez vous à capter tous ces détails.

Par contre si vous ne disposez d’aucun de ces éléments ou fonctions, pas de panique!!!!

aaron-burden-A0AZf4h5ZZI-unsplash
Photo by Aaron Burden

Essayez de vous approcher au maximum de votre sujet, à la limite de la mise au point de votre objectif. Ce ne sera pas exactement une macro, mais vous obtiendrez de jolies photos très originales.

12.- N’OUBLIEZ PAS LES PREPARATIFS:

Les repas de Noël s’accompagnent d’une multitude de préparatifs qui peuvent être très intéressants et devenir des magnifiques souvenirs:

La préparation du repas

4dc7e60cd72645cc91dbaf872d40a3c7
La mise en place de la table

Hallacas-El-Ají-.-.
Décorer l’arbre de Noël

taisiia-stupak-QaVHWSMgpNo-unsplash
Photo by Taisiia Stupak

La crèche

gareth-harper-dABKxsPTAEk-unsplash
Photo by Gareth Harper

– Mettre les lumières et les guirlandes

Ne soyez pas timide et ne vous limitez pas à saisir tous ces moments qui précèdent le donner et la fête. Vous obtiendrez des photos originales en plus d’avoir des merveilleux souvenirs.

13.- LE REPAS DE NOËL:

Le dîner de Noël est le moment clé de la soirée. Faites des photos de la table servie, de tous autour de la table, des levé de verre et de tout moment que vous pourrez trouver important que vous voudrez garder.

shutterstock_1176827764

Et dans la foulé, vous pouvez aussi faire des macro des gâteaux, des bombons, des papillotes, tout cela fait partie de la fête et c’est intéressant de garder ces beau souvenirs.

monika-grabkowska-yuAEcsAe4lk-unsplash

 

14.- L’OUVERTURE DES CADEAUX:

Si le dîner est le moment clé pour les grands, l’ouverture des cadeaux est me moment clé pour les enfants. C’est le moment le plus émotif de la soirée. par contre étant un moment unique qui ne permet de seconde chance, je vous conseille de programmer votre appareil en mode rafale, afin de pouvoir choisir la meilleur photo et être sûr de ne rien rater à ce moment si spécial.

andrew-neel-xjB7du_4kQQ-unsplash
Photo by Andrew Neel

15.- SI VOUS SORTEZ:

Profitez en pour prendre des photos des illuminations et décorations de Noël ans votre quartier ou votre ville. Si vous allez à la messe de minuit, il y a aussi des belles photos à prendre si cela vous est possible.

luke-stackpoole-vFsD44ubd-Q-unsplash
Photo by Luke Stackpoole on Unsplash

Et pour terminer, quelques belles photos de Noël pour t’inspirer:

aaron-burden-5AiWn2U10cw-unsplash
Photo by Aaron Burden

 

s-b-vonlanthen-IPubTLY7Ji0-unsplash
Photo by S&B Vonlanthen

 

jeffrey-wegrzyn-WjqEDAsn_nI-unsplash
Photo by Jeffrey Wegrzyn

 

zara-walker-1J5rNeyI28Q-unsplash
Photo by Zara Walker

 

nivia-espinoza-a2pkWQYxfKA-unsplash
Photo by Nivia Espinoza

 

laura-beth-snipes-PlUJM2sPwis-unsplash
Photo by Laura Beth Snipes

 

jeremy-mcknight-HIk_LMFLDWM-unsplash
Photo by Jeremy McKnight

 

ian-schneider-PAykYb-8Er8-unsplash
Photo by Ian Schneider

 

freestocks-org--Qf9JKLysUg-unsplash
Photo by freestocks.org

 

ethan-mcarthur-wpDa9O0YVLI-unsplash
Photo by Ethan McArthur
Publié dans Conseils Photo, Photo, Photo Project, STAGES DE FORMATION, Street Photo

L’automne, la saison des belles photos

Nous sommes en automne, la saison star pour des photos de nature et de paysages époustouflantes. L’équipe de Désir d’Avenir a voulu compiler quelques conseils pour que tu puisses faire des meilleures photos ces jours-ci. L’automne est vraiment une superbe saison qui donne envie de sortir ton appareil et aller te balader en forêt.

1.- Les meilleurs moments: l’aube et le coucher de soleil.

Les meilleurs moment pour prendre des photos en automne, c’est à l’aube et au coucher du soleil. A ces moments là, l’angle d’incidence de la lumière du soleil fait ressortir les tons dorés et cuivrés des feuilles des arbres. Donc l’idéal est de programmer les sorties photo à ces heure là, en prévoyant le temps nécessaire pour faire tes réglages. Mais surtout ne te prends pas la tête, si tu sent que t’arrives pas a saisir le bon point de réglage, met ton appareil en mode automatique, relève les mesures, et essaye de faire la même photo en mode manuel. Peu à peu tu verras commment cela deviendra un automatisme et tu n’auras plus à y penser, celà viendra tout seul.

Photo by Sebastián Unrau

2.- De la couleur, de la couleur et encore de la couleur

S’il existe une saison pour laisser de coté le blanc&noir c’est bien l’automne, tellement l’explosion des oranges et des dorés est chaleureuse et réconfortante.

En fonction du contexte de la fôret ou du parc dans lequel tu te trouves, tu pourras observer une diversité de games de tons rouges, oranges, jaunes, verts et marrons.

Un exercise consiste à essayer de réaliser des compositions photographiques avec différentes espèces végétales et de combiner des textures avec les multiples couleurs de l’automne.

Un autre, est de travailler sur les nuances d’une même couleur.

Photo by Daniel Kim

3.- S’aventurer dans la photo macro

Certes l’automne est la saison des paysages époustouflants, mais pas que!

Cette saison nous offres une multitude de possibilités aussi dans les détails des focales courtes. Essaye par exemple de montrer les details d’une feuille et des dégradés de couleurs qu’elle nous offre.

Photo by Adam Smigielski

4.- Essaye des nouveaux points de vue

Change de position. Ne reste pas sur le point de vue classique debout, avec l’appareil à hauteur de tes yeux. Change ton point de vue: monte sur un rocher, lance toi par terre, mets-toi à genoux… toute variation du point de vue donnera un nouveau regard sur ta photo.

Photo by Steinar Engeland

5.- Des feuilles, encore des feuilles, toujours plus de feuilles

Il faut se le dire, la star de l’automne c’est incontestablement les feuilles, et non seulement celles qui se trouvent encore accrochées aux arbres!

Kazuend

6.- L’intérêt de la sous-exposition

Les couleurs jaunes et oranges de l’automne peuvent jouer des mauvais tours aux senseurs de lumière de ton appareil photo, et sans savoir pourquoi, tu peux te retrouver avec des photos trop brillantes ou “brûlées”.

Pour éviter cela, tu peux sous-exposer un peu ta photo, par exemple de 5 points, et tester le résultat, et l’augmenter ou le réduire en fonction de la tonalité que tu désires obtenir.

Photo by Brian Breeden

7- Saturer les couleurs

Cette étape se réalise en ce que j’aime appeler la “post-production” des photos.

La plupart des logiciels et applications de retouches nous permettent d’augmenter ou réduire le niveau de saturation. Teste les filtre jaunes pour donner de la chaleur, surtout si tu ne sais pas encore comment faire la balance des blancs.

Photo by Justin Cron

8.- Et n’oublions pas les champignons!

Car ils sont l’autre star de l’automne, et faut bien se rendre à l’évidence: il sont super photogéniques.

Photo by Michael Oeser

L’idéal est de se coucher à même le sol, et être à leur niveau. Si en plus les feuilles ont déjà jauni, les photos que nous obtiendrons n’en seront que plus belles.

Beaucoup de champignons ont des textures très interessantes à exploiter, surtout en dessous. D’autres poussent en groupe nous permettant de faire des compositions plus complexes.

Photo by Sander Mathlener

Et souvent là où il y a des champignons, il y a aussi des insectes, ce qui peut donner comme résultat des belles photos comme celle-ci:

Photo by Benjamín Balázs

9.- Et pour finir, voici des belles photos pour t’en inspirer:

Photo by Jeremy Thomas
Photo by Kerrie DeFelice
Photo by Benedikt Geyer

Photo by Ricardo Gómez Angel

Photo by Simon Wilkes

Photo by Ren Zo

Photo by Gabriel Crismariu

Photo by John Silliman

Photo by Simon Kuznetsov

Photo by Siim Lukka
Publié dans atelier Photo, coaching, Conseils Photo, Photo

C’est quoi la « Règle des Tiers? »

Nous aimons tous raconter des histoires.  Et nous aimerions aussi que nos photos racontent des belles histoires:  une journée à la plage, une ballade en montagne, une soirée avec les amis, le truc trop bon qu’on a mangé, l’anniversaire des enfants, les poses rigolotes du chat… Bref, nous avons beaucoup d’occasions de nous exprimer avec nos images mais… on constate que nos photos sont irrémédiablement bof! et qu’elle ne racontent rien du tout.

Pourquoi cette superbe photo que j’avais en tête n’est pas la photo que j’obtient?

Le 99% des fois que cela nous arrive, c’est à cause de la RÈGLE DES TIERS.  

Et c’est quoi ça? La règle des tiers?

C’est la première règle a connaître dans la composition photographique

Nous en avons tous entendu parler, à un moment ou à un autre, de cette fameuse règle des tiers, et souvent nous ne comprenons pas bien ce que cela veut dire.  

Dans cet article je vais t’en dévoiler les secrets, t’apprendre à t’en servir, et tu verras, tes photos  passeront d’être bof! pour devenir WAOOOOOO!!!

La  composition est régie  par certaines « règles » intemporelles directement issues de la peinture !  Regardons cet exemple de Delacroix, « La Liberté guidant le peuple », dont je ne vous ferait pas l’analyse complète, mais si cela vous interresse, vous la trouverez ici

les 2 tiers

 

Comme t’auras plus le voir, c’est un concept issue de notre culture, et nous permet de mieux comprendre les photos, puisque nous ne sommes pas neutres face à une image : nous avons été influencés par tout ce que nous avons regardé avant dans les musées, dans la pub, et même dans le cinéma.  Oui oui, regarde par toi même:

rc3a8gle-de-tier-1

Ainsi, nous lisons les images comme nous lisons un texte, c’est-à-dire de gauche à droite et de haut en bas. 

La règle des tiers est l’un des premiers éléments de composition  à découvrir, d’une grande simplicité et qui donne des résultats époustouflants.  Elle est le moyen le plus simple de se rapprocher de la règle d’or – qui fera l’objet d’un autre article bientôt.  Il s’agit de la distribution de l’espace dans l’image qui produit une plus grande attirance par rapport au centre d’intérêt.  

Elle permet de donner à nos photos une sensation de profondeur, d’en apprécier l’équilibre en invitant l’oeuil du spectateur à balayer l’image jusqu’à arriver au point d’intérêt.

Elle est très simple : elle consiste à placer les éléments importants de l’image sur les lignes verticales et/ou horizontales qui coupent l’image aux tiers, voire à leurs intersections (les points forts de l’image). Et pour cela il suffit de couper l’image en 9 comme ça :

reglatrestercios1

Et cela consiste en quoi?

Regarde une de tes photos, et divisela en 3 tiers imaginaires.  L’image est maintenant divisée en 9 parts égales.   Tout naturellement, quand personne ne nous a expliqué comment faire, nous avons tendance à placer notre sujet en plein milieu de la photo, où généralement il se perd dans un trop plein d’informations.

Reprenons notre quadrillage.  Les points où se croisent ces lignes. sont les points de force de notre image, et c’est sur l’un des ces points que nous devrons idéalement placer  le sujet de notre photo.   De cette manière nous déplaçons le centre d’intérêt de notre photo sur un de ces points.   Et là, la magie opère: le sujet devient le l’objet de notre attention  et ne se perd plus dans le trop plein d’information que nous avions auparavant, une profondeur apparait et un mouvement est perceptible.

Lorsque nous prenons une photo, idéalement nous devront positionner notre sujet sur l’un des ces points de force, au lieu de le placer au centre de l’image

Et ça sert à quoi?

Même si les règles on été faites pour les briser, , et que cela sera le sujet d’un autre article, pour le moment nous allons nous concentrer à appliquer la règle des tiers, et constater tout ce qu’elle apporte à nos photos:

  • Une sensation d’équilibre
  • le sujet donne un impression de mouvement, même si il est statique
  • la photo à plus de force et d’énergie
  • l’image gagne en profondeur avec un impression tridimensionnelle 

Je pourrait écrire des tonnes et des tonnes sur la règle d’or, mais rien de vaut une image pour que tu constates par toi même ce que je veux dire.

Comme je l’expliquais plus haut, nous avons naturellement tendance à placer le sujet de notre photo au milieu, avec la fausse idée que comme cela il sera le centre d’intérêt et notre photo sera superbe.  Malheureusement c’est tout le contraire qu’il se passe.  Notre image est plate, sans profondeur, avec un trop plein d’information qui nous empêche de comprendre quel est le centre d’intérêt et le spectateur ne verra pas ce que toi t’as vu et qui t’a donné l’envie de prendre cette photo.

Analysons cette image:

centrado01.jpg

Sur cette photo, le sujet est le voilier.  Mais sur l’image de gauche, c’est pas vraiment clair que c’est lui. Placé au centre comme ça, il y a trop d’information à décoder:  le ciel, la montagne, la mer les rochers.  Nos yeux se perdent et n’arrivent pas à se fixer sur le voilier qui se trouve statique et aplatit au centre de l’image.  Par contre, une fois l’image recardée  – à droite – en respectant la règle des tiers, là plus aucun doute, notre sujet, c’est ce voilier, qui se trouve entre les rochers en premier plan et la montagne en fond, et qui navigue paisiblement vers la gauche.  Et maintenant il  nous est possible de percevoir la profondeur et de sentir le mouvement du voilier sur l’eau.

Et dans les exemples suivants, tu verras que cette règle s’applique pour quasiment TOUTES les photos:  nature, animaux, bébés, paysages; architecture, street….

Imagine que tu te ballades, avec ton appareil photo ou ton smartphone peu importe, et que dans la précipitation t’a oublié tout ce que tu vient d’apprendre et par habitude tu centres le sujet.  Et après quand tu regardes ta photo t’es déçu, car il y a un manque d’équilibre, de profondeur, d’harmonie, de mouvement.  Et tu ne peut pas reprendre ta photo.

PAS DE PANIQUE!!!

Il existent plein d’apps dont je parle sur cet article , des logiciels comme Photoshop ou Lightroom et des outils en ligne tels que Photor ou Picasa, d’ont je parlerai dans un prochain article.

Et pour t’aider à ne pas oublier à oublier cette rèegle lors de tes prochaines prises d’images, les constructeurs et fabricants d’appareils photos et de smartphones, ont pensé à tout et tu as le choix d’activer une grille sur ton écran.

julie-tupas-Y5ipezoLJWI-unsplash
Photo by Julie Tupas

Pour l’instant passons un bon moment avec ces belles photos qui peuvent te servir d’inspiration.

justin-campbell-Hd3do79_FeM-unsplash
Photo by Justin Campbell

 

eyre-june-bustamante-gCusOdUbQaw-unsplash
Photo by Eyre June Bustamante

 

susanne-schwarz-qUACwpVjwoM-unsplash
Photo by Susanne Schwarz

 

kevin-noble-gA3Qd2tquMc-unsplash
Photo by Kevin Noble
Publié dans coaching, Photo, Street Photo

S’initier à la Street Photo

 

Faire de la Street Photo veut dire observer notre entourage avec l’oeil de notre caméra.  C’est capter l’âme de la ville où nous nous trouvons.  Il s’agit de regarder avec des nouveaux yeux ce qui nous entoure, et faire des combinaisons improbables avec l’architecture, les gens qui y habitent, le mobilier urbain, la culture, la nature….  Bref l’identité, ce qui rend unique la ville que nous prenons en photo.

stephan-valentin-jGp90H2tPRw-unsplash
Photo by Stéphan Valentin

 

Mais, par où commencer?  voici 3 conseils de base:

1.-  Prendre son temps

C’est très important dans la street photo de prendre son temps, car il se peut que l’on imagine clairement dans sa tête la photo désirée, mais comme il est impossible de contrôler tous les facteurs dans ce type de photo, ce «petit truc en plus» que nous attendons n’arrive pas.   Il faut donc commence par prendre la photo tel que.  Et après, on peux attendre à ce que ce «petit truc» surgisse.  Ne pas passer pas à coté d’une belle photo juste par ce qu’elle n’est pas exactement comme on la voulait. 

murray-campbell-B_TdfGFuGwA-unsplash
Photo by Murray Campbell

  

2.- Tout préparer à l’avance

Il faut prendre en compte, qu’en Street Photo, les situations peuvent durer que quelques secondes.  Si il faut que l’on se prépare, que l’on fasse les réglages, qu’on fasse le cadrage l’occasion passe et on n’a par pris la photo que nous voulions.  Donc vas mieux se préparer à l’avance.  Je m’explique:  C’est une journée ensoleillée, commencer par trouver un bon endroit où se poser, faire tous les dégages nécessaires pour les photos plein soleil, et utiliser les mode semi-automatiques pour les photos ombragées.  Et si l’appareil le permet, pré-enregistrer différents modes.  Et surtout à chaque déplacement de bien penser de refaire les bons réglages.

joseph-chan-1mxS-Z1P63Q-unsplash
Photo by Joseph Chan

 

3.-  Prendre les devants:

Comme je l’expliquai plus haut, parfois on peut passer à coté d’une bonne photo en question de secondes.  Donc en plus d’avoir l’appareil toujours prêt, il faut être alerte  pour détecter «La Photo» qui puisse se présenter.

Et comment pré-visualiser cette photo?

Il existe une seule manière:  sortir faire de la street photo.  C’est la pratique et l’expérience qui vont nous apprendre à sentir le moment eau quel quelque chose d’intéressant va se passer, et que l’on pourrait avoir une bonne photo.

Tout  est question de patience et observation:  personnes, enfants, animaux.  le vivant nous offre très souvent des belles images.

Il faut apprendre à observer, même sans prendre de photo, juste se donner le temps d’observer.

Faut il se rendre invisible pour la Street Photo?

C’est pas indispensable, mais en effet c’est utile.  Passer inaperçu donne une plus grande liberté d’action.   Ne pas courir ni faire des mouvements brusques, ne pas s’imposer sur les gens.  Personnellement si j’ai mon équipement pro, j’aime le poser sur pied et utiliser la télécommande.  

patrick-donnelly-FArmYuwp_tM-unsplash
Photo by Patrick Donnelly

Une autre manière de passer inaperçu lors de la street photo c’est avec le smartphone.

Dans tous les cas il faut respecter l’espace vital de ceux que l’on prend en photo. 

valerie-elash-7kG9-QFnE6U-unsplash
Photo by Valerie Elash

 

Et le droit à l’image?

N’oublions pas qu’il ce peut qu’il y ai des personnes sur nos photos, même si nous les prenons discrètement et de loin.  Et il se peut que quelqu’un nous demande ce que l’on est en tuai de faire.    

Dans ces cas là, la meilleure option c’est le sourire, et montrer les photos tout en expliquant que nous sommes des passionnées de la photo et que nous n’obtiendrons aucune rémunération pour les photos prises.  Si on va les utiliser pour une expo ou pour un blog, les informer, les inviter à visiter l’expo et/ou le blog.

Bien évidement, s’ils te demande d’effacer la photo, il faut l’effacer.  Mais avant de l’effacer je propose de flouter les visages et de signer une autorisation dont vous trouverez un modèle type ici: autorisation-photo-2.  Mais s’ils insistent, et même si c’et notre meilleure photo, il fait l’effacer.  Dans tous les cas, pour éviter ce genre de problème, et si il est indispensable qu’il y ai des personnes sur la photo,  mieux vaut éviter que les personnes soient reconnaissables.  Faire des prises de dos, de loin, en blanc et noir ou floutées, de manière a ce que les personnes ne sont pas identifiables et éviter des éventuels problèmes. 

bagus-ghufron-MvFaJYNLdWk-unsplash
Photo by Bagus Ghufron

 

Une autre option est de ne prendre aucune personne sur les photos.  La ville nous offre beaucoup d’occasions pour de superbes photos.  

denzel-victory-3rKKOJ04qVU-unsplash
Photo by Denzel Victory

 

Le matériel:

L’avantage de la street photo, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir de gros matériel.  Même un smartphone suffit.  Ce qui est important dans ce style de photo est de capturé le moment.

Pour un matériel pro, l’idéal est de disposer d’un objectif 35 ou 50mm.  Comme je l’expliquait plus haut, la meilleure manière de passer inaperçu avec ce type de matériel plus encombrant, est de le poser, sur pied, sur une table, sur un mur, et d’utiliser une télécommande pour déclencher la prise de vue. 

Autre chose important est de se sentir léger.  Si on doit transporter du matériel lourd, dans des sacs à dos ou des sacoches, l’expérience peut devenir pénible.

thomas-martinsen-CrnALaUMSA4-unsplash
Photo by Thomas Martinsen

 

La street Photo t’intéresse? T’a déjà pris de photos de ce type?  N’hésite pas à les partager avec nous.

A bientôt

Publié dans atelier Photo, coaching, Conseils Photo, Photo

L’OUVERTURE EXPLIQUÉE SUPER FACILE AVEC DES EXEMPLES

   

Nous savons que nous disposons de trois éléments de base pour contrôler l’exposition d’une photo:  

La Formule Parfaite = Ouverture + Vitesse + ISO

L’exposition d’une image est donc la somme de ces trois éléments clés, connu sous le nom de «Triangle d’Exposition».

Avec ce post je vais  expliquer le premier de ces trois points, et vais  donner des exemples pour dévoiler tous les mystères sur ce sujet, si important en photo.

Bien maitriser ces concepts te permettra a faire le saut du mode automatique vers le mode manuel, de manière à ce que ce soit toit le décideur de la photo que tu veux obtenir et non ta caméra.

Pour que tu comprennes mieux, l’ouverture du diaphragme d’un objectif photo ressemble beaucoup au fonctionnement de l’iris de tes yeux, qui se dilate ou se rétrécit en fonction de la quantité de lumière qui rentre dans l’oeuil.

Ce diaphragme est composé de volets qui s’ouvrent ou se ferment en fonction de la lumière, laissant au milieu une ouverture qui laisse passer plus ou moins de lumière.

Plus cette ouverture est grande, plus de lumière touchera le senseur de notre appareil photo, et à l’inverse, plus il est fermé, moins de lumière touchera le senseur. 

Les Fameux numéros f/

T’as du surement te demander de quoi ils parlent les photographes quand ils font mention du numéro f/x utilisé pour prendre telle ou telle hoto; ou dans les revues spécialisées ou même sur le mode d’emploi de ton appareil reflex.  

Cette image t’explique ce que cela veux dire:

En résumé:  plus est ouvert le diaphragme, plus bas est le numéro f/, et inversement, plus haut est le numéro f/, plus petite est l’ouverture du diaphragme.

Mais alors qui a eu l’idée de donner des numéros grand pour ce qui est petit et des numéros petit à ce qui est grand?

Le truc pour te repérer c’est de comprendre qu’il s’agit d’une fraction, c’est à dire que le f/32 veux dire 1/32  et le f/2  c’est 1/2.  lia tu comprends bien que 1/32 est plus petit que 1/2.  Voila ce mystères qui rend fous les débutants en photo complètement fous!!!

L’importance de cette ouverture de diaphragme dans nos photos, est quelle agit directement sur la l’exposition des images;  A fur et à mesure que nous modifions cette ouverture, nous laissons passer plus ou moins de lumière qui va venir toucher le senseur de l’appareil, ce qui nous donnera soit des photos parfaitement exposée, sous-exposées ou surexposés.  

En plus de l’exposition, l’ouverture du diaphragme agit aussi sur la profondeur de champs dans nos images.

L’Ouverture et la Profondeur de Champs

Un autre aspect important a savoir sur l’ouverture du diaphragme,  es la manière comme afecte la profondeur de champs,  notion sur laquelle j’écrirais dans un autre post.

Mais juste pour comprendre de quoi je parle, la profondeur de champs fait référence à la partie nette devant et derrière le sujet principal de notre photo.

Du point de vue esthétique, jouer avec cette profondeur permet de donner une impression de tridimentionalité à l’image, et de « decoller » le sujet autant de premier plan comme de l’arrière plan de la photo, le mettant en valeur et lui donnant toute son importance

Donc, plus grande est l’ouverture du diaphragme, plus courte sera la profondeur de champs et inversement, plus petite sera l’ouverture, plus grande sera la profondeur de champs. 

 

Donc, pour être pratiques, tu dois prendre note que, les grandes ouvertures conviennent mieux aux portraits et les petites ouvertures aux photos de paysages et photo urbaine ou street photo.

Comment changer l’ouverture du diaphragme?

Pour choisir l’ouverture du diaphragme, il faut sortir du mode automatique de l’appareil et poser le sélecteur soit:

1.-  En mode manuel, qui nous permettra de choisir le f/ désirée, ainsi que tous les autres paramètres, comme le sont la vitesse et le ISO.

2.- Priorité à l’ouverture ou mode semi-automatique AV/A,  de cette manière c’est nous qui choisissons l’ouverture désirée, et le moteur de notre appareil choisira la configuration des autres réglages.  Pour débuter c’est la méthode que je recommande, le temps de prendre la main, et de bien comprendre le concept d’ouverture.  

 

 

J’espère que maintenant la notion d’ouverture du diaphragme est claire ainsi son importance pour la réussite de tes photos. Maintenant je t’encourage a prendre ton appareil photo, tu le mettes en mode Av/A et que tu fasses des essais.  

Á la prochaine, et belles photos ….

 

Publié dans STAGES DE FORMATION

Les meilleures Apps Photo a tout petit prix pour Smartphones 1 – iOS & Androïd

 

En plus de tous les avantages d’utiliser notre smartphone pour prendre des photos que j’ai expliqué dans ce post il y quelques jours, 

https://ateliersdesirdavenir.wordpress.com/2019/05/23/photo-de-vacance-avec-le-portable/

un des autres avantages c’est la quantité de Apps qui nous aident à prendre des superbes photos, ou qui tout simplement nous facilitent la vie.

Avant tout il faut savoir qu’il existent deux systèmes d’applications mobiles: iOS et Androïd.  

Le premier est développé par Apple, et nous retrouvons les Apps sur l’Apple Store, identifié par ce logo sur les sites des développeurs:  

app-store-logo

Et sur votre Iphone par celui-ci:

220px-Logo_App_Store_d'Apple

Puis les Androïd, qui fonctionnent avec un compte Google, et dont le logo de Google Play est le suivant:

google-play-badge

Et sur votre téléphone:

29-290133_google-play-logo-install-google-play-store-app.png

 

Posing app:  Le meilleur répertoire de poses au monde!!!!

poses-posingAppScreenshot2

Je ne sais pas si cela vous arrive, mais à moi TOUJOURS:  je vais prendre des photos de mes copines, et elles me demandent que surtout, elle aient 10 kilos de moins, qu’on ne voit pas les rides, quelles soient super belles….bref, un casse tête assuré.

Cette App est géniale, car non, elle ne permet pas de faire des modifications sur les photos,  mais elle donne des schémas superbes pour toute sorte de poses:  une personne, un groupe, femme, homme enfants, mariages…  Bref, de quoi toujours avoir la meilleur pose pour chacun.  En voici quelques exemples:

 

Instagram:  INCONTOURNABLE

Tu as un smartphone et tu aimes la photo?  Alors tu dois être sur Instagram.  Pour commencer, il faut savoir que Instagram n’est qu’un parmis des tas de réseaux sociaux…  mais pas que!

Le concept est de partager des photos, et sa particularité est qu’il n’est accessible que à partir d’un smartphone ( iOS et Androïd).  Pour mieux saisir l’importance de cette plateforme, voici un lien en anglais, qui te laissera sans voix:  

https://adespresso.com/blog/instagram-statistics/

Mais comme je disais, ce n’est pas une plateforme juste pour y partager des photos.  Ce qui a fait son grand succès, entre autres, c’est en premier, le format carré des photos, qui nous rappellent les anciens Polaroïds des années 60, un style vintage si attrayant.  Et aussi, les filtres et les cadres, ainsi que des réglages particuliers:  des effets tels que Amaro, Toaster ou Nashville, sont les préférés pour donner aux photos une touche vintage très interessante.

Sur cette série, tu pourras constater comment, à partir de la photo d’origine, tout à fait banale, prise avec un iPhone, avec l’application d’un filtre, un cadre et autres retouches, on peut obtenir une photo complètement different et Waooo!

Et le petit plus, mais pas le moindre: la possibilité de partager tes photos avec tes amis ou le monde entier… a toi de décider!

TOUCHRETOUCH – 2.29€

Cette App est tout simplement INDISPENSABLE et tu n’as pas besoin d’être un pro pour la maîtriser, car tout se fait du bout des doigts, comme tu pourras constater sur l’exemple qui suit, qui n’a pas besoin de plus d’explications:

PHOTOFOX  Gratuit et options payantes

 

Tu l’auras compris; Photofox est une petite merveille pour creer du bout des doigts – et avec un peu de patience – des superbes montages photo tout simplement superbes et exceptionnels, à partir de photos tout à fait banales ou même ratées.

 

Bientôt la suite avec des Apps plus complexes

Publié dans Photo, poésie

Source originelle

Dans la mère originelle, sur ses flancs,

la créature fugace fut l’imprévu,

fut l’image du chant. Et fut le chant.

Et guettée par le bleu des abîmes,

aveugle dans l’ombre originelle de son élan,

elle épanche son amour en longue flamme douce

et vit et meurt l’effroi chevillé au cœur.

Luz Machado

Publié dans atelier Photo, coaching, Conseils Photo

Premiers pas dans la photo

Tu voudrais t’initier à la photo, et tu cherches la manière pour apprendre à prendre des meilleures photos?  

Tu consultes des blogs, mais tu trouves tout ça trop compliqué, avec tous ces mots techniques, et tu ne sais plus par où commencer? 

Sache que t’es pas la seule personne dans ce cas, et c’est pour cela qu’à Désir d’Avenir, nous avons voulu réaliser cette «recette infaillible» pour s’initier à la photo, pas à pas et en douceur et de manière ludique.

J’espère qu’elle te sera utile.

Choisir un appareil photo

nick-schreger-344829-unsplash

Si t’en a déjà un, génial.  Tout appareil digital que tu puisses avoir est un bon point de départ.

Si non, il est important de savoir que ce n’est pas l’appareil qui fait le photographe.  Je ne veux pas dire par là,  que la qualité de l’appareil n’est pas important, mais cela l’est plus de developper ton propre style et technique, que tu pourras utiliser avec n’importe quel appareil, aussi basique soit-il. 

Si tu penses que tu devrais en acheter un autre, plus performant, plus ceci ou plus cela, mon conseil est d’attendre un peux.  Commence déjà avec le matériel à ta disposition, maitrise-le bien et en fonction de tes propres besoins, limitations, contraintes et envies, alors, tu pourras éventuellement  envisager de changer de matériel.

Apprendre depuis le début

J’ai l’appareil, j’ai le temps, j’ai l’envie….j’ai tout bon pour commencer à apprendre…

Apprendre?  

Y a t’il beaucoup à apprendre?

Certainement oui.  Mais il n’est pas nécessaire de tout savoir pour commencer à s’éclater avec la photo.

joseph-chan-256794-unsplash

Petit à petit, étape par étape, tu pourras avancer, expérimenter, et tester , chaque fois, quelque chose de nouveau.

Même les grands photographes ne maitrisent pas tout!

Les principales connaissances incontournables, peuvent divisée en deux catégories:

1.- Le coté artistique:

Les règles de la composition est l’un des éléments les plus importants qui déterminent la beauté d’une photo, et que notre oeil accroche.  La composition ne dépend pas de l’objet que von photographie, m’ai d’où on va les poser dans notre espace.  Et pour cela il existent quelques regles incontournables, tele que la règle du regard, la règle de l’horizon et la règle des tiers.

composicion3

2.-  Le coté technique:

En photo, tout est question de lumière, et notre caméra possède une quantité de boutons et contrôles  pour utiliser cette lumière de différentes manières et la maitriser selon ce que tu désires obtenir comme résultat final.  

200px-Schneider150mm

Pour cela il y a l’ouverture du diaphragme, la vitesse d’obturation, la mesure de la lumière, la balance des blancs et la sensibilité ISO

Photographie tes sujets préférés:

Il est beaucoup plus facile d’apprendre, en variant les sujet en fonction de nos désirs, et surtout en s’amusant, sans se limiter: le jardin de la maison, notre chat ou chien, nos enfants, nos amis, les sujets étant à l’infini.

img_0945

Plus tu prendras des photos, plus tu apprendras, et plus vite tu pourras te sentir fier de tes oeuvres.

Apprendre à stocker et à présenter tes photos:

Avec la photo argentique, c’était très simple:  tu prenais des photos, tu allais les faire developper au magasin et puis tu les rangeait toutes dans un album.

christopher-flynn-59019-unsplash

Avec la photo numérique, il existe multiples manières de présenter tes photos:  bien sur, toujours un album que tu peux faire imprimer; les réseaux sociaux, des montages videos sur CD-Rom, etc etc etc.

john-hoang-1527686-unsplash

Mais quel que soit le moyen, il faut juste être organisé, et ne pas oublier les retouches qui peuvent transformer une photo bof en un superbe photo.  L’idéal étant de prendre des bonnes habitudes depuis le début.

T’a vu?  finalement ce n’est pas si compliqué de se lancer dans le monde passionnant de la photographie.

Et tout ça, ce n’est que le debut de tout ce que peut te proposer Désir d’Avenir avec ses différents ateliers.  Pour tout renseignement sur nos ateliers, tu peux nous laisser un message ici sur le blog ou nous contacter par mail à desirdavenirasso@gmail.com

Publié dans coaching, Conseils Photo, Photo

Photos de vacances avec mon smartphone

Hello tous.  Les journées se rallongent, le soleil pointe le bout du nez et nous voilà à faire des projets pour les prochaines vacances… et qui dit vacances dit PHOTOS, toutes sortes de photos, plein de photos, pour avoir plein de souvenirs de tout:  paysages à couper le souffle, gens sympas rencontrées, des trucs trop bons qu’on a mangé.  Bref, on a envie de prendre des super photos de tout, mais il y a un petit problème: nous ne sommes pas des pros et n’avons que le portable !!!

Avant toute chose, pas de panique: je vais passer en revue avec vous, tous les avantages des smartphones pour prendre des photos de voyage

Donc commençons par oublier qu’il s’agit d’un smartphone, car c’est un appareil photo, capable de prendre des superbes photos.

clarisse-meyer-152689-unsplash

Donc il ne tient qu’à toi de réaliser que tu pourra faire les meilleurs photos de vacances avec le meilleur appareil qu’il soit:  cet outil que tu as toujours entre les mains… alors tu pourras te concentrer sur ce que tu veux raconter.

lubo-minar-262506-unsplash

La première des choses est de vérifier la capacité de stockage:  soit en ajoutant une carte SD, soit en libérant de l’espace, pour être sûrs que nous pourront prendre toutes les photos que nous voudrons, sans limitations.  Et dans cette idée, il est aussi prudent d’effacer les photos ratés au fur et à mesure.

Ensuite, pour chaque photo, chercher la meilleur composition, tout en suivant les règles, ou en les cassant selon l’effet désiré.

Approche toi ou éloigne toi, mais évite d’utiliser le zoom digital, car  lui par contre n’est pas un outil performant et ne donnera que des photos floues, … à moins bien sûr que ce soit exactement l’effet recherché pour «cette photo là».

Un des principaux avantages du smartphone, en tant qu’appareil photo, est qu’il est petit, léger, silencieux et discret.  Vous me direz, et avec raison, que les compact ont aussi toutes ces qualités, mais il n’y a que le smartphone qui est 100% tout terrain:  aujourd’hui cela n’étonne personne, voir quelqu’un avec son téléphone à la main, par contre, un appareil photo peut être un élément perturbateur.  En te servant de lui avec discrétion, tu pourras prendre des photos sans que personne s’en rende compte – a condition de le mettre en silencieux et de désactiver le flash. Et ceci est un atout que seul le smartphone peut t’offrir.

fegiii-1551351-unsplash

Un autre des avantages du smartphone, est l’accès à la fonction photo même avec l’écran bloqué.  Le fait d’avoir un accès rapide à cette fonction, sans trop de manipulations, peut s’avérer tres utile lorsque la réactivité et rapidité sont nécessaires pour prendre «la photo» qu’autrement on aurait raté.  

Un autre des avantages du smartphone, c’est sa simplicité, surtout lorsque on est débutant et on ne comprend rien aux menus et modes compliqués des appareils photos compact ou reflex.  Le fait que tout soit totalement automatisé, rend l’acte photographique d’une simplicité étonnante, et cela nous laisse le choix de la composition, du moment et de l’endroit nous allons prendre «cette» superbe photo qu’il ne fallait pas rater.

Manipule bien ton smartphone, avant de partir en voyage.    Il est indispensable de bien connaître comment il réagit aux différentes lumières, comment activer et désactiver le flash, comment contrôler l’exposition et la mise au point, d’un seule main et de deux doigts.  Pour la plupart des smartphones, tout cela se règle directement en touchant l’écran tactile, de manière très simple et intuitive.  Le plus important étant toujours une bonne mise au point, une bonne exposition et une composition sympa.

tinh-khuong-1439070-unsplash

Et pour finir, ne pas hésiter à faire des retouches et à utiliser différents filtres, pour donner une ambiance particulière et du caractère a tes photos de voyage.   Avec un appareil photo compact ou reflex, notre travail ne se termine pas avec la prise de photo.  nous devons ensuite les passer à l’ordinateur et devons les éditer, ce qui peux s’avérer un processus long et délicat.

john-hoang-1527686-unsplash

 

Avec le smartphone, nous avons des multiples Apps de retouche et filtres qui nous permettent immédiatement de les faire, pour pouvoir les poster sur nous réseaux sociaux ou sur notre journal de voyage.  Le seul conseil que je vous donne sur ce dernier point, est de toujours faire un double de votre photo, et de réaliser toutes les retouches et modifications sur ce double.  Ne faites pas l’erreur de prendre l’original pour les retouches puis de l’enregistrer, car vous ne savez jamais si vous allez avoir besoin de cet original pour autre chose.  

Pour terminer, oubliez tout ce que vous avez pu écouter concernant les smartphones:

– c’est pas un vrai appareil photo

– la qualité est nulle

– les vrais photographes ont des vrais appareils photos

Ici, le seul but est de profiter des vacances, de voyager léger et de garder des superbes souvenirs, et tout ça vous l’obtiendrez avec votre smartphone…..

Et celui-ci n’est qu’un parmis tous les que peut te proposer Désir d’Avenir avec ses différents ateliers.  Pour tout renseignement sur nos ateliers, tu peux nous laisser un message ici sur le blog ou nous contacter par mail à desirdavenirasso@gmail.com

Publié dans poésie, Street Photo

La Liberté

La patrie de la liberté est une terre indescriptible
C’est le pays des sept merveilles
jungle qu’aucun lion n’a gouverné.
La liberté m’a ouvert la fabrique des ailes
et m’en a offert la plus belle paire.
J’ai comme pénétré un secret inavoué.
Et je me suis sentie étrangère
au pays de l’accueil.
J’ai eu une sorte de tristesse
au pays de l’amusement et de la joie,
le jour où je suis entrée au pays de la liberté

Aïcha Chibane